Jul 15
1

Les deux frères et moi

Cela fais quatre ans que je ne suis plus vierge. J’ai perdu ma virginité avec mon ex-copain Shane dont j’étais tombé amoureux et je l’ai choisi pour qu’il soit le premier. Mais depuis que nous nous sommes séparés j’avoue que je suis devenu un peu salope. Chaque mec que j’ai rencontré il fallait a tout pris que je couche avec lui. J’étais vraiment accro au sexe, j’aimais bien me faire limer, défoncer et me baiser la chatte jusqu’à l’épuisement.

Lorsque je suis retourné de mes cours un jeudi soir à environ 20h30, en marchant dans la rue je me suis dit qu’il allait me falloir un bon petit film porno pour faire le bonheur de ma chatte en feu. Un peu plus loin dans une rue où il faisait tout noir, les lumières ne fonctionnaient pas, j’ai ignoré et j’ai continué à marcher. Soudain j’ai senti quelqu’un derrière moi qui m’a saisit, il a mis sa main sur ma bouche pour que je ne cris pas en me trainant dans une petite ruelle sombre. En ouvrant mes yeux j’ai vu deux gars qui étaient dans la même cour que moi, ils étaient deux frères et ils étaient très mignons. Je les ai tout les deux draguer a plusieurs reprise surtout que je les ai bien excité pour vous savez quoi. Mais je n’avais pas prévu cela, car je n’avais jamais baisé avec deux mecs et je les ai quand même laissé faire. Ils ont commencé à m’enlever mes vêtements en m’embrassant dans le cou et sur les lèvres. Je pouvais à peine bouger et l’un d’entre eux s’est mis à me sucer les mamelons et il les a tirés avec ses doigts, c’était si bon que je me suis mis à lâcher d’énorme râles. J’avais peur et en même temps j’étais tellement excité que ma chatte était toute mouillée. L’autre frère lui, il a fait voyager ma main sur sa queue et j’ai commencé à le masturber. En enveloppant sa queue dans ma main j’ai tout de suite su qu’elle était grosse et longue, toute cotente et exciter je me suis mis à en faire de plus belle.

Ensuite je me suis mise à genoux devant en lui taillant une pipe, je me suis occupé de son pénis avec une frénésie montante avec des coups de langue infernaux. Je l’ai fait si bien qu’il ne pouvait pas parler, et il gémissait si fort. Cochonne s’est le petit nom qu’ils m’ont donné. Puis ce fut au tour de l’autre, j’ai directement glissé sa bite dans mon garage j’ai sucé sa bite et j’ai commencé à lui pomper le gland très aimablement en le faisant palpiter chaque fois plus vite avec une voracité inouïe. Celui la, avait la bite bien dure pour me culbuter comme un dieu. Pour augmenter encoure plus l’excitation de me baiser j’ai englouti sa queue bien dans ma bouche, me lançant dans une cadence infernale en leur jetant des regards coquins. Je l’ai sucé si fougueusement en passant ma langue autour du chef de sa queue qu’il a fini par jouir en me remplissant la bouche.

Lorsque je me suis levé l’autre frère s’est approché en glissant son gland entre mes cuisses, me pénétrant directement, je l’ai bien senti en moi. Il a commencé à faire des va et viens qui m’a complètement chaviré. A chaque coup de bite mon excitation a augmenté encore plus. Pour mieux profiter de cet instant magique, j’ai fermé mes yeux pour mieux profiter du bon moment. Les regards qu’il ma lancé m’a fait un effet que je ne peux expliquer.

Soudain, après que son frère soit remis, il s’est mis derrière moi enfonçant un doigt humide dans mon anus pour le préparer à l’assaut. Puis il a glissé son loup dans mon trou du cul et il a entamé des va et viens sans trop me brusquer. Au début j’ai gémi de douleur, très vite le plaisir est survenu. Ils m’ont baisé tout les deux en même temps, j’avais une bite dans la chatte et l’autre dans mon trou du cul, c’était vraiment intense. Ma respiration était très haletante je respirais à peine et mon cœur battait à deux-cent a l’heure, c’est fou ce qu’ils ont pu me faire. Une chaleur m’a envahi le rectum, c’était si bon. Pendant tous ce temps ils ont pris une cadence normale puis quelques minutes passées, ils ont commencé à accélérer le rythme, enfonçant bien au fond leurs bites que j’ai cru qu’ils allaient se rejoindre a force qu’ils l’ont enfoncé plus loin. Ils ont poussé d’énorme râle qui m’ont amené à la jouissance. Lorsqu’ils furent prêts à éjaculer, ils sont sortis leur bite en moi en giclant toute leur sauce sur ma chatte et mon cul…

Cette histoire a reçu : 1 commentaire. Ajouter un commentaire.

  1. nina

    tro for,vraiment très exitan le danger

    16 Jul 09 at 17:28 #

Écrire un commentaire :