May 06
1

Ma demi soeur et moi

Bonjour, j’aimerai partager avec vous une expérience que j’ai vécue. Je devais avoir 17 ans environ. Je me souviens encore, c’était un samedi soir, ma mère et mon beau-père était de sortie, une soirée de départ chez des amis à eux. J’étais seul à la maison avec ma demi-sœur, la fille de mon beau-père. Elle était âgée alors de 18ans ou presque. Elle était vraiment belle, j’aimais beaucoup ses seins, et physiquement, elle était super bandante. J’ai toujours rêvé de faire des choses très cochonnes avec elle mais je n’ai jamais eu les couilles de le faire et craignait surtout aux conséquences !

Cette nuit là, aux alentours de minuit, je suis descendu pour aller pisser, et comme je savais que les parents n’étaient pas là et que Delphine ma demi-sœur dormait, j’y suis allé nu. En retournant à ma chambre, j’ai entendu un étrange bruit dans sa chambre. J’ai entrouvert la porte, tout en étant cachant ma nudité derrière et je lui ai demandé si tout allait bien. Et là, j’étais été surpris de la voir allonger nue dans son lit, les jambes bien écartées et deux doigts dans la chatte, surprise de me voir, elle cacha sa chatte d’une main.

J’ai été choqué, étonné et un peu confus par la situation et en même temps, je ne pouvais pas arrêter de la regarder (même si je l’avais plusieurs fois vu en sous-vêtements mais pas comme ça) et j’ai en une fraction de seconde, j’ai commencé à bander. Gêné, je me suis excusé et très rapidement après j’ai refermé la porte. J’ai attendu 20 secondes derrière la porte et je suis retourné à mon lit, où je n’arrêtais plus de penser à elle, à son corps, à sa chatte. Je bandais encore et je caressais mon sexe en érection mais pris par la fatigue, je me suis vite endormi.

15 minutes plus tard, j’ai senti quelqu’un se glissait sous la couverture, puis on me réveilla en me secouant l’épaule. Je me suis retourné pour voir et c’était Delphine, qui était dans mon lit, je pouvais même sentir sa peau contre la mienne. Surpris, ou comme un idiot, j’ai soulevé les couvertures pour voir et elle était bien nue à côté de moi !

Très gêné parce que je commençais à bander, je lui ai dit : « ça va pas ? Tu fais quoi dans mon lit ? Tu ne vois pas que je suis nu ? »

Elle me répondit aussitôt « pourquoi tu prends la défensive ? Tu m’as bien vu nue dans mon lit ? Je ne veux pas rester seule dans ma chambre, tu veux bien que je te tienne compagnie ? »

« Ok, si tu veux » lui répondis-je en prenant une certaine distance car je bandais encore une fois, à l’idée de l’avoir toute nue dans mon lit.

Puis elle a commencé à discuter avec moi, et m’a demandé si ce que j’avais vu quelques minutes plus tôt m’avait plu. Je me suis aussitôt excusé d’avoir ouvert la porte mais elle a commencé à m’exciter encore plus, en me demandant si je voulais en voir plus. Et avant même que je la réponde, elle s’est mise à chercher ma main sous la couverture et l’emmena jusqu’à sa chatte. Je tremblais presque…

J’étais certes excité, mais très nerveux aussi, puis elle s’est approchée de moi pour m’embrasser sur les lèvres. Ses lèvres étaient froides, sucrées, puis elle a commencé à caresser mon torse, en descendant de plus en plus jusqu’à ma bite et me dit « qu’est ce que tu caches là ? », elle se glisse alors sous la couverture et rapidement, elle remonte vers moi et me dit : « putain, elle est énorme ta queue !!! ». Aussitôt, elle souleva la couverture pour admirer ma queue. Elle a pris mes 18 cm dans une main, et s’est mise à la caresser, ensuite à me branler. J’aimais ce qu’elle me faisait, je commençais à me détendre enfin. Puis, elle reprit ma main et la plaça sur sa chatte et me demanda de la doigter, elle n’a pas eu besoin de me le demander une deuxième fois.

J’introduis deux doigts dans sa chatte, je pouvais sentir sa mouille chaude coulée sur mes doigts. Je faisais des petits va et vient prudent au fond d’elle, mais elle me demanda d’aller plus fondement en elle. J’étais vraiment excité. Pendant qu’elle me branlait, je pouvais sentir une goute de mon pré-cum s’échapper de ma bite. C’est alors, qu’elle se pencha sur ma bite et le lécha, et m’avoua que c’était délicieux, je bandais encore plus fort et commença alors à me sucer. J’avais vu des centaines de films de cul mais je n’avais jamais imaginé à quel point c’était si bon de se faire pomper la queue et aussi loin que je me souvienne, je crois que c’est la meilleure pipe qu’on m’ait faite ? Sans doute parce que c’était la première qu’on me faisait, oui c’était ma première, j’étais puceau.

Puis, on a changé de position, où plutôt elle a voulu changer de position pour une 69, j’avais maintenant sa chatte en face de moi, je bavais d’envie de lui brouter le minou. J’aimais trop sa mouille, elle avait un goût spécial et je n’hésitais pas à lui lécher la chatte férocement tout en avalant sa délicieuse mouille et de temps en temps, je lui enfonçais jusqu’à trois doigts au fond de la chatte baveuse et elle hurlait de plaisir. C’était un moment exceptionnel, j’explorai sa chatte avec mes doigts, ma langue et mes yeux, elle avait une belle chatte. Pendant ce temps, elle me dévorait la bite en grand coup de va et vient. Nous étions en train de gémir de plaisir dans ma chambre, c’était si bon. J’étais rassuré de savoir que ma petite salope de soeur prenait aussi du plaisir à sucer ma queue.

Quelques minutes plus tard, j’étais sur le point de jouir, je lui ai prévenu d’avance mais cela ne semblait pas la gênée de savoir que j’allais d’un moment à l’autre jouir dans sa bouche et continuait à me pomper la queue jusqu’à ce qu’elle m’entende pousser un énorme cri. Mais c’était trop tard, elle n’avait pas eu le temps de quitter ma queue, j’avais jouis dans la bouche et elle avait du sperme aussi sur le bout du nez. Elle se releva, me fit un sourire, puis tira la langue pour me montrer le sperme sur la langue et d’un seul geste, avala toute la sauce. J’ai trop aimé ma première suce, elle a trop assuré.

Puis elle est partie se laver le visage, j’avais envie qu’elle revienne et qu’on passe la nuit ensemble mais elle n’est pas revenue. J’avais trop bien dormi cette nuit là. Après cette expérience, on s’est fait mutuellement du bien 5 ou 6 fois seulement car elle est allée vivre avec son copain. C’est dingue mais aujourd’hui encore, j’ai envie de la baiser surtout quand on part en vacances ensemble. Elle n’a pas changé, elle est toujours aussi ravissante, sexy et bandante. J’espère qu’on aura l’occasion de remettre cela elle et moi ? Je vous tiendrai au courant !

Cette histoire a reçu : 1 commentaire. Ajouter un commentaire.

  1. coolmen

    wow elle est super cochonne ta soeur , j’aimerais bien avoir une comme la tienne
    sinon , tu veut bien me la passer une soirée ???

    09 May 09 at 9:47 #

Écrire un commentaire :