Mar 25
5

Ma femme de ménage…

Ca fait déjà trois jours de vacances que j’ai pris du travail. J’en profite pour me relaxer à la maison. A 8hr00, la femme de ménage est déjà la ; une jeune demoiselle qui fait le délice de tous les locataires de l’immeuble et ses jeans moulants font rêver de pas mal mes voisins.

-Bonjour comment allez-vous ?, lui dis-je.

Avec une voix aussi belle que les chants des oiseaux ;

-Bonjour ca va bien et vous ?, me répondit.

-Ca peut aller…

Je me dirige vers le salon et m’installe dans le canapé et parcours les chaines de la télé mais rien de bon. C’est la première fois que je la dévorais de mes yeux, je la regardais de haut en bas, je m’en suis pas rendu compte qu’elle était aussi belle et sexy. Je ne peux m’empêcher de la mâter, elle a un si beau corps que j’aimerai tant y explorer, naviguer et parcourir tout son corps. Je suis très chaud et j’imagine que je me tape cette jolie métisse qui me fait perdre la tête. Je traîne dans mes pensées et je parcours ses courbes parfaites, depuis ses chevilles fines jusqu’à son petit cul musclé, oh! Elle est à tomber raide dingue la meuf.

Je glisse ma main sous le petit coussin que je mets sur moi pour m’occuper de ma verge, qui vient de durcir, comme jamais avant. Les gémissements de plaisir que je provoque dans mon pantalon s’étouffe par le bruit que faisait l’aspirateur. Je ferais tous en pensant à elle ; je me laisse guider par la sensation qui se manifeste en moi et qui provoque mon orgasme. Soudain, sans me soucier de rien, ses yeux coquins se posent tout de suite sur mon entre cuisse bossu, que le coussin du canapé ne dissimulent guère. Surprise !!! Je rougie et elle ne fit qu’un sourire. Mais, je suis sure qu’elle est contente de m’avoir mis dans un état aussi gênant puisqu’elle a l’air d’aimer sa !

- Votre chambre et prête, vous pouvez y aller si vous le souhaitez, me dit-elle, avec un sourire malicieux. J’étais sure qu’elle aimait ses truc cochons, ca se voyait clairement sur son visage.

- Merci, lui dis-je, je me hâte donc vers ma chambre ou je m’allonge sur mon lit en pensant a ce qui vient tout juste de se passer.

Deux heures après, elle se tient au seuil de la porte de ma chambre.

- J’ai fini de tous nettoyer monsieur, au revoir, a demain…, me dit-elle en me lançant un sourire de ouf !

-Ok merci a demain, je répondis.

Le lendemain j’étais à peine réveillé qu’elle été déjà la pour nettoyer, toujours aussi belle, sexy et talentueuse ! Je refaisais monter en moi le vice mais aujourd’hui ca se passait pas sur le canapé ; je le faisais sur mon lit, au moment où elle me surprit pour la deuxième fois, cette fois si les draps du lit ne dissimulèrent guère la chose. Elle s’approche de moi lentement s’assoie sur le rebord du lit et me demande si j’ai besoin d’aide pour réveiller l’orgasme en moi ! Je lui saute dessus et la prend dans mes bras. Je commence à mordiller le bas de son cou et peloter ses charmants seins bien fermes. Le rêve devenait réalité. Je me suis vêtue d’odalisque, je monte et embrasse ses lèvres fiévreuses qui sont aussi douces que le nectar lui-même. Elle prend plaisir pour ce que je fais, comme si elle avait attendue ce moment depuis longtemps. Elle et tous a moi, son cul, sa chatte, ses lèvres, ses cuisses, enfin pour être plus claire son corps tout entier. Elle et ma proie !

Puis je commence à déboutonner son jean moulant et l’enlève pour découvrir un string rouge minuscule, trempé de mouillé, qui colle à son joli petit minou rasé et dont la ficelle disparait dans la fente de ses fesses. Les sous-vêtements de ma femme de ménage me font craquer. Son soutien-gorge en dentelle transparente ne cache pas ses seins, munis de tétons d’une couleur rose foncé. Je décide alors de les ôter en deux temps trois mouvements et me mets à les sucer, les caresser subtilement avec des mouvements de plus en plus appuyés et ils durcissent vite et puissamment, au fur et a mesure que ma langue passe autour du mamelon. Sa voix élevé de plus en plus et crier,

-« Mmmmmmmmmmmh !! , Ooooooooooooooohhhh !! Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!, c’est bon » !!

Elle gémit et devient de plus en plus rouge. Sa respiration entrecoupée et ses soupirs qui se terminent tous avec des cris aigus m’excite et me met dans tous mes états. Elle savourait ce moment très jouissif. J’enlève le magnifique string rouge que j’aime tant et commence à palper son anus et j’y introduis le majeur tendrement et mon index a tour de rôle, très doucement en la tordant de plaisir. Huuuuuuuuummmmm oui elle et vraiment trempée, hooooooooooo, oui oohhhhhhhh elle est bonne la gazelle. Puis je décide d’aller plus loin voir des horizons nouveaux je commence à travailler ma langue sur ce joli corps, je descends au niveau du nombril que j’inonde de salive.

A ma grande surprise elle prend le contrôle, elle décalotte ma verge avec ses mains et astique mon gland avec une voracité frénétique, comme si elle était en train d’exaucer un vœu qu’elle nourrit depuis longtemps. C’est trop pour moi, je ne peux plus retenir l’orgasme et la préviens que je vais jouir si elle continue. Elle se met avec hâte sur moi et pénètre mon loup dans son minou bien trempé et me dit d’y aller en fermant les yeux, s’apprête à recevoir le coup de grâce ! Je peux voir son corps onduler, sa fente aspirer mon membre, ses tétons en érection que je manipule à mon aise tout en caressant son clitoris. Elle me dit, « Bouge, bouge », et je fais de mon mieux pour la combler, avec des vas et viens appuyés qui la mettent hors d’elle. Je sens monter l’orgasme en moi ; et voila un gros jet de foutre qui projette… dégouline sur sa poitrine luisante! Elle lâche un grand soupir de satisfaction.

Et ben voila ce n’est que le début d’une relation entre ma belle femme de ménage et moi…

Cette histoire a reçu : 5 commentaires. Ajouter un commentaire.

  1. coolmen

    ça me rappelle une histoire que j’ai vecu en tunsie avec une femme de ménage trés sexy , que je compte vous raconter prochainement.

    11 May 09 at 14:07 #
  2. rem

    espece de mito!

    29 Jun 10 at 13:23 #
  3. petiminus

    ben mpi je baise toujours mes employérs secrétaires et f de menage meme une fois un hd e menage n bah un trou, du poil autour et que ça pue , c’est toujours kif kif hhi

    07 Jul 10 at 12:03 #
  4. felixtypi

    c est comme moi et ma prof de samba

    23 Jul 10 at 19:23 #
  5. mielle34

    il te va bien ton pseudo PETIT MINUS , je trouve garde le t’as raison

    01 Oct 10 at 20:54 #

Écrire un commentaire :